9 AVRIL : "LA SCIENCE N'EST PLUS CE QU'ELLE ÉTAIT..." FRANÇOISE BALIBAR

Publié le par Université Populaire de l'Aube / UPOPAUBE

La science n’est plus ce qu’elle était ! Y a plus de bon pain ! Tout fout le camp ! Telle fut ma réaction, réactionnaire au sens plein du terme, après avoir tenté de prendre en marche le train de la science vingt ans après en être descendue. Même si je n’avais pas l’intention de me raccrocher aux wagons, je fus effrayée en constatant que je ne reconnaissais plus rien, que je ne comprenais rien et qu’il ne me restait plus qu’à regarder passer le train, comme sont censées faire les vaches. 

Réfléchissant un peu plus avant à cette fâcheuse expérience, il m’est apparu que les changements que j’étais obligée de constater dans le cas de la physique, étaient d’ordre plus fondamental que ce à quoi je m’attendais, engageant de fait l’avenir de l’activité scientifique.

Simultanément, la physique a dû s’adapter à ce que l’on a appelé la “révolution numérique”. Ce qui a profondément modifié les objectifs qu’elle s’était fixés jusqu’alors, qui, de purement explicatifs qu’ils étaient sont devenus, par la force des  choses, de plus en plus prédictifs. Ce qui ne va pas sans soulever de nombreuses questions tant il est vrai que, comme le disait René Thom, « prédire n’est pas expliquer ». 

Françoise Balibar

Publié dans SCIENCES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article